Si vous lisez ces lignes, c’est que vous cherchez probablement le meilleur drone possible. Vous êtes peut-être à la recherche d’un premier drone. Ou d’un quadcoptère qui vous donnera de nouveaux défis… Ou tout simplement, celui qui est le mieux taillé pour vous. Mais aussi, celui avec lequel vous aurez le plus de plaisir en pilotant. Même si tout le monde n’est pas sportif de haut niveau, on aime tous pouvoir titiller la bête. Un peu comme les motards quand ils s’achètent du nouveau matériel… Et bien évidemment, en ayant un œil sur le budget, et sur la qualité pour acheter pas cher. Au fil de la lecture de cet article (et d’autres), vous vous apercevez qu’il y a plusieurs types de drones sur le marché:

  • les drones de course,
  • les quads jouets (pour enfants ou bon marché),
  • des drones avec caméra pour la photographie,
  • les drones ludiques ou sportifs
  • etc.

En matière de choix, il n’y a qu’une personne capable de décider : vous. Nul autre ne peut dire ce qui vous convient. C’est pour cette raison, que cet article et ce blog vous donne un max d’infos.

Chaque modèle de drone possède ses propres caractéristiques et est un compromis entre différents paramètres pour aboutir à un produit fini. Vous devrez tenir compte de :

  • ses caractéristiques
  • sa qualité
  • la facilité d’utilisation
  • sa valeur
  • des avis des utilisateurs qui vous ont précédé.

Les différents types de drones

Les drones de consommation les plus populaires sont les quadricoptères. Ils prennent une forme de X ou de H et utilisent 4 rotors. Pour se déplacer, ils ont deux paires d’hélices identiques :

  • deux hélices rotatives dans le sens des aiguilles d’une montre
  • deux hélices rotatives dans le sens antihoraire.

Pour mesurer le roulis, ils intègrent un gyroscope et / ou un accéléromètre. Utile également pour le tangage et le lacet. Cela permet au quad de se positionner dans l’espace. Avec ces données, les rotors sont ajustés automatiquement et individuellement, de sorte que le drone peut planer au même endroit. De plus, les quadricoptères sont connus pour leur maniabilité et leur sécurité… IL est d’ailleurs possible d’équiper ces drones avec des protections d’hélice qui entourent les rotors. Cela réduit encore le potentiel de dommages.

Tous les drones ne sont pas prêts à voler à leur sortie de boîte… Ils ne sont pas RTF (Ready-to-fly). Une indication souvent marquer lorsque vous regardez les annonces. Cela signifie simplement que votre appareil est livré avec tout ce qui est nécessaire pour le faire voler dans les airs en quelques minutes. Ils sont plus souvent ARF (Presque prêt à voler), le temps de charger les batteries.

Ceci dit, il existe aussi les BNF, Bind-N-Fly. Les produits BNF sont livrés avec tout ce dont vous avez besoin, sauf pour un émetteur. Bien souvent, les produits BNF ne sont pas livrés avec un récepteur. Vous pouvez le connecter à votre propre télécommande. Mais pour un débutant, rien ne vaut un RTF,  car ils sont beaucoup plus faciles à utiliser et manier au début. Dans le cas où vous êtes un amateur de « bricolage », vous pouvez toujours tenter d’en monter un vous-même.

des pièces de rechange pour drones, bien utile

Les caractéristiques qui font un bon drone

Quand il s’agit d’acheter un drone pour la première fois, beaucoup de gens sont perdus. Ils ne savent pas quoi chercher, ni où… Ni quelles caractéristiques sont vraiment importantes pour les débutants. Ci-dessous, nous reprenons certaines de ces caractéristiques et celles qui sont plutôt nécessaires aux débutants et aux pilotes expérimentés.

Le temps de vol

Selon le type de droneet la taille de sa batterie, le temps de vol peut varier entre 5 et 30 minutes. Et donc, son prix aussi! Les drones les moins chers, ceux plus destinés aux débutants ont des temps de vol d’environ 5-10 minutes. C’est peu, mais leurs batteries sont faciles à changer. Ils suffit de les rattacher. Et surtout, elles sont beaucoup moins cher. Pour bien profiter de son drone, il faut 3-4 batteries supplémentaires. Quand il est à plat, un échange en deux minutes permet de redécoller.

Cependant, quand il s’agit de drones plus gros et plus chers, leurs accessoires deviennent plus chers aussi et les prix s’envolent. Mais à ce moment-là, une batterie supplémentaire vous permet de doubler votre temps de vol et de passer à une heure. Si vous partez pour de longues balades loin de chez vous, c’est l’idéal… Surtout si vous avez de la route à faire et que vous ne voulez pas vous déplacer pour rien…

drone et mode sans tête

Le mode sans tête

Comme nous le savons tous, chaque drone a un avant et un arrière. Lorsque vous et votre drone êtes dans la même direction, appuyez sur le stick directionnel gauche de votre télécommande pour faire voler votre drone vers la gauche. Mais quand votre drone se retourne et qu’il vous fait front, tout est inversé… Le contrôleur et votre drone sont alors dans la direction opposée. Le fait d’appuyer sur la gauche enverra le drone à votre droite, et vice versa. Très déroutant, en particulier pour les pilotes non expérimentés.

Mais lorsque le mode Headless est activé, ce problème est facilement résolu. Tant que le mode est activé, la télécommande et l’avant du drone sont orientés dans la même direction, il ira toujours à gauche quand vous presserez à gauche et il sera toujours aller vers la droite quand vous appuyez sur le bon bâton. C’est génial quand vous voulez juste vous amuser et ne voulez pas constamment observer la direction du drone.

Il est recommandé d’essayer de s’habituer à piloter un drone sans mode Headless, car cela vous aidera dans le futur si vous voulez piloter des drones plus gros et plus performants. Cependant, pour s’amuser dans un parc sans trop réfléchir, ce mode est une excellente option. Au cas où vous voulez faire revenir le drone et que celui-ci n’est pas connecté au GPS, il vous suffit de l’enclencher et de faire marche arrière toute.

Les drones GPS

Avec un drone GPS, vous devez d’abord attendre que votre drone se verrouille sur les satellites GPS. Cette possibilité permet au drone de savoir exactement où il se trouve avant le décollage. Il a sa localisation. Une fois enregistrée, dès que vous cliquez sur le bouton « Retour », il revient tout seul. Si vous utilisez cette fonction sur un drone moins cher et sans module GPS installé,  cela ne marchera pas. Vous devrez alors simplement le faire revenir en arrière après avoir activé le mode sans tête (Headless mode).

drone avec caméra

La caméra

La caméra est et reste un des critères décisifs lors de l’achat. IL va sans dire qu’on veut la meilleure image possible. C’est pourquoi, il faut opter pour un cardan à 3 axes. Il s’agit d’un dispositif qui maintient la caméra à niveau en pivotant autour. Le cardan stabilise le mouvement sur 3 axes: tangage, roulis et lacet. Cela permet de maintenir une image stable tout au long de votre vol, peu importe la direction et l’inclinaison du drone. Par contre, les drones à caméra intégrée sont à éviter si votre but est la vidéo. Elles sont de basse résolution et le rendu est médiocre. Souvent aussi, la lentille est de piètre qualité.

Certains drones dépendent de leurs propres caméras attachées, tandis que d’autres sont GoPro-ready (ou autre caméra d’action). Il faut alors acheter une caméra en plus pour pouvoir filmer. Ceci dit, vous pouvez utiliser votre GoPro ailleurs aussi… Selon le fabricant, de nombreuses fonctionnalités peuvent être affinées, telles que l’ISO, la vitesse d’obturation, la taille de la photo / vidéo et bien plus encore. Prenez-le comme un appareil photo / vidéo professionnel qui vole dans les airs. Vous obtenez beaucoup de liberté et vous pouvez enregistrer une séquence époustouflante

La portée des quadcoptères

La portée du drone limite la distance à laquelle vous pouvez le contrôler. Au-delà, il y a rupture du contact… On conseille toujours de réfléchir à ce que vous voulez faire avant de passer à l’achat. Ici aussi, il y en a pour tous les goûts. La portée du drone peut varier de 50-100 mètres pour les quadcopters débutants. Pensons par exemple au Hubsan X4. Mais il y en a aussi qui vont jusqu’à 5000 mètres. Avec, par exemple, le DJI Phantom 4.

les quadcopters et leur portée

Les pièces de rechange

Si c’est votre premier drone, nous vous conseillons de lire d’autres articles sur le sujet. Si ce n’est pas le premier drone que vous possédez, vous savez certainement qu’un drone, ça casse facilement. Ce peut être les ailettes, ou d’autres pièces. Une mauvaise chute et c’est fini… C’est pourquoi, vous devez toujours vous assurer que vous pouvez acheter des pièces de rechange. Car très souvent, vous vous retrouverez dans des situations où vous en aurez besoin. Parfois, même un léger accident peut être synonyme de remplacement.

Et là, on parle de vos hélices, moteurs, caméra vidéo ou train d’atterrissage. Ainsi, assurez-vous de choisir un modèle qui a beaucoup de pièces de rechange disponibles. Et si vous ne voulez prendre aucun risque, commandez-en en amont afin de pouvoir changer immédiatement les pièces défectueuses plutôt que d’attendre leur livraison. La bonne nouvelle est que la plupart des quadcoptères pour débutants ont déjà des tonnes de pièces de rechange disponibles en ligne.