Au vu d’un marché du drone toujours grandissant. Il est intéressant de faire un court guide sur les différentes catégories de drones qui existent actuellement sur le marché. C’est aussi une question primordiale qu’il faut se pose avant d’acheter quoique ce soit, car les drones peuvent rapidement coûter très cher. Dans ce guide, et quelque peu comparatif, nous vous classons les drones par catégories (et pas que de prix) et vous donnons un rapide comparatif. A la lecture, nous espérons que vous aurez une meilleure idée sur ce qui vous convient. Ainsi que sur le type de drone qui convient à votre utilisation.

Les types de drones sur le marché actuellement sont :

  1. Les drones (avec ou sans caméra) radiocommandé (RC drones : exemple)
  2. Les drones caméra (avec haute définition ou non) pilotables par smartphones
  3. Les lunettes FPV pour commander un drone (exemple)

Les drones radiocommandés

Les drones avec radiocommande sont parmi les plus délicats à contrôler. En tout cas, en comparaison avec les drones pilotés via votre smartphone… En effet, ils sont technologiquement moins avancés. Cela signifie qu’ils ont moins d’électronique et donc moins de fonctionnalités. La plupart des drones entrée de gamme sont de ce type. Ainsi, même s’ils représentent l’entrée de gamme, ils ne sont pas pour autant plus faciles à piloter. Ils n’ont, par exemple, pas le décollage assisté ou la capacité de réaliser des figures en appuyant sur un seul bouton. Un drone avec radiocommande est en revanche particulièrement intéressant pour un premier achat. si vous cherchez un premier drone avec un petit budget. Histoire de découvrir l’univers de ces petites machines.

Ce genre de drone radiocommandé est particulièrement intéressant grâce à deux facteur :

  • Son prix. Ils sont pas cher et ont un bon rapport qualité prix.
  • Vu l’inexpérience, il est probable qu’il soit détruit par une erreur en vol. Le coût de cette erreur ne se fera donc pas sentir trop longtemps.

De plus, cela va vous permettre de vous entraîner, d’apprendre à voler et de vous faire la main. Vous apprendrez à passer des obstacles, à réaliser des figures, par exemple. C’est une première étape obligatoire pour bien maîtriser votre drone. Et avant d’investir dans un drone haut de gamme (avec une caméra en haute définition, par exemple) !

Drone avec radiocommande, les critères d’achat

Avant d’acheter, vous devez faire attention à différents points. Ceci, afin de ne pas faire un mauvais achat de drone et de le regretter. Les critères sont :

  • La portée de contrôle (Suivant le drone, cela peut aller de 30 à 100 mètres pour les drones contrôlés par télécommande).
  • La puissance de la batterie. Sans batterie pas de vol. Si elle est peu puissante, vous aurez peu d’autonomie. Pour les drones d’entrée de gamme, comptez de 5 à 20 minutes.
  • Le poids de la batterie. Au plus elle est lourde, au moins vous aurez d’autonomie.
  • Les fonctionnalités du drone. Suivant les modèles, vous aurez plus ou moins de fonctionnalités. Certaines télécommandes ont des boutons spécifiques pour pouvoir réaliser des figures acrobatiques !

Les drones pilotables avec un smartphone

Les drones qui se pilotent avec smartphone sont ceux qui amènent le plus de fun... Tous sont équipés d’une caméra afin de voir où on vol et de profiter de la vue. Il existe également une fonction enregistrement pour avoir des souvenirs ou s’amuser ensuite avec son plan de vol. Ces caméras peuvent être en 720p ou en haute définition. Les caméra de type HD embarquées sur les drones varient d’une résolution de 5MP jusqu’à 20 Megapixels allant jusqu’à des qualités de vidéos en 4K UHD ! Tout dépend du prix que vous voulez investir dans cet élément.

Pour en revenir aux drones, sachez que ce type de drone est très facile à prendre en main et est bourré d’électronique. Le démarrage et le vol sont facilement contrôlés. Par exemple, le décollage peut se faire en un clic et le drone opère tout seul. Bémol de cet avantage, vous perdez le côté ludique et apprentissage. Néanmoins, c’est toujours intéressant pour les jeunes afin de pouvoir directement profiter de l’objet sans passer par des tâtonnements et un risque de destruction du drone.

Acheter un drone se contrôlant via smartphone ou tablette est la solution la plus simple si vous apprenez seul. Car vous n’avez pas à apprendre comment le piloter, cela vient tout seul ! De plus, la plupart des possibilités de vol (acrobaties) disposent d’un bouton unique qui permettent au drone de s’exécuter sans risque de crash. Il existe d’autres intérêts dans ce type d’appareils comme l’enregistrement de parcours, la collecte de données, le suivi automatique de la personne, le retour sur site, etc.

Le bémol avec ce genre de drone est la portée. Si vous pilotez en wifi,vous serez vite limité avec la distance maximale de 200 mètres. En mode radiofréquence, la portée peut aller jusqu’à 2 kilomètres.

Les drones pilotables avec lunettes FPV

Certains drones disposent d’un mode FPV (First-Person View, vue à la première personne). Cette fonctionnalité nécessite le port d’un casque de réalité augmentée.

C’est très amusant, car vous pourrez le pilotez comme si vous y étiez, en voyant ce qui se passe. Le contrôle qui en découle est lui aussi plus intuitif.

Néanmoins, ce type d’appareillage est assez cher, à moins de profiter de certaines offres combinées. Car cela nécessite la présence de plus de matériel et de fonctionnalités, qui ne sont disponibles que sur les modèles haut de gamme.

Quels sont les critères avant d’acheter un drone ? Que faut-il comparer ?

Tout dépendra de ce que vous voulez faire et de ce que vous avez envie d’acheter, pour un montant précis. Car des drones, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les poches. Il est donc primordiale de ce fixer une fourchette de prix avant de se lancer dans la recherche d’un drone. On peut classer les drones comme suit en trois catégories :

  • entrée de gamme (jusqu’à 300 €)
  • milieu de gamme (jusqu’à 1000 €)
  • haut de gamme (au-delà de 1000 €)

Certains considèrent que le haut de gamme commence bien plus haut et que la barre du millier d’euros englobe encore le milieu de gamme.

Entrée de gamme (jusqu’à 300 €), comparatif d’achat

Des drones, vous pouvez en avoir à partir de 20 euros. cela ne signifie pas pour autant qu’ils sont moins bons ou plus faciles à diriger. Néanmoins dans une fourchette allant jusqu’à quelques centaines d’euros, vous aurez un appareil décent, avec des fonctionnalités comme la prise de vue ou l’enregistrement par caméra. Par contre, l’autonomie sera réduite à 10 minutes maximum.

Des modèles comme les Hubsan X4 sont, à ce titre, intéressants.

drone hubsan x4 guide d'achat

Il est dans tous les cas recommandé de passer par ce type d’appareil pour débuter dans l’univers du drone et apprendre la sensation de pilotage.

Milieu de gamme (jusqu’à 1000 €), comparatif d’achat

Si vous êtes prêts à investir un peu plus, vous vous retrouverez dans le milieu de gamme avec des appareils offrant beaucoup plus de fonctionnalités. la plus importante étant sans doute l’aide au pilotage. C’est un peu comme l’assistance à la conduite sur les voitures… C’est plus facile avec. Ici,  vous allez bénéficier d’un grand nombre d’avantages et de fonctionnalités plus attirantes les unes que les autres !

A la carte, votre autonomie ira de 20 à 40 minutes, votre vitesse en vol sera plus élevée et peut atteindre 100 km/h. Vous aurez aussi une plus grande portée (plusieurs kilomètres suivant les modèles), un retour automatique sur base lorsque la batterie est plate, etc. Les à-côtés sont aussi nombreux. Notez, par exemple, une puce GPS pour le retrouver ou un parcours programmable au préalable.

Deux très bons représentants du milieu de gamme sont le DJI Mavic Pro et le Parrot Bebop 2.

dji mavic pro comparatif pour acheter
parrot bebop 2 guide d'achat

Haut de gamme (au-delà de 1000 €), comparatif d’achat

Une fois que vous franchissez un certain seuil, vous vous retrouvez dans le haut de gamme. La plupart de ces drones sont alors réservés à un usage plus professionnel. que ce soit sportif ou simplement pour le travail. Ce sont des drones avec des spécificités qui permettent la cartographie ou la reconnaissance. Sur ce type de modèles, ce qui vous intéressera sans doute le plus se sera au niveau du poids que le drone sera capable de soulever afin de pouvoir y placer votre propre caméra vidéo.